Mémoires des étudiants

L'évaluation en formation musicale

Les finalités de l'enseignement musical

Y a-t-il un âge idéal pour débuter le violon ou le violoncelle ?

Face à l'œuvre musicale, comment l'élève peut-il donner du sens à sa démarche d'apprentissage ? Réflexion sur la pédagogiede Heinrich Neuhaus

Vers un enseignement instrumental des tout jeunes enfants dans les écoles de musiques

À partir de quel âge peut-on commencer un instrument dans les écoles de musique ? Grâce à ce mémoire, j’ai essayé de répondre à cette question qui est fréquemment posée par les parents de jeunes enfants et de proposer une prospective d’enseignement qui réunirait plusieurs compétences en équipe pédagogique.

La pratique vocale : une nécessité ?

La voix dans les écoles de musique paraît sous diverses formes. Son utilisation, sa pratique peuvent être une aide pour chacun, si son image est reconsidérée. Un apprentissage de la voix chantée dès le plus Jeune âge au sein de maîtrises est peut-être une alternative. Le professeur de chant ne devrait-il pas être le détonateur d'une pratique vocale rayonnante sur l'ensemble de l'école de musique ? Dans ce cas-là, quel serait son rôle ? : professeur d'art lyrique ?

 

Une école de musique démocratique ?

Ce travail part d’une interrogation sur la réalité démocratique de l’école de musique. Il cherche à observer cet établissement au regard de ses valeurs constitutives. Face à une volonté professionnalisante, nous chercherons à proposer certaines pistes. Une attention particulière sera portée sur le caractère unificateur et libérateur de l’enseignement.

L'école de musique et les musiques actuelles. Une occasion de repenser l'enseignement de la musique

L'éventualité de l'entrée des musiques actuelles dans les conservatoires et écoles de musique fait naître de nombreuses réactions. Celle-ci se font souvent sur des visions schématiques des pratiques musicales, ne reflétant pas la réalité. Il apparaît donc nécessaire de les dépasser, et d'interroger l'école de musique elle-même. La question des musiques actuelles pourrait ainsi donné lieu à une profonde réflexion sur l'enseignement de la musique.

La notion d'autonomie dans l'apprentissage d'autrui : étude critique d'une optique pédagogique

L'apprentissage, ses mécanismes - L'autonomisation, le processus qui la favorise. Dans toute action pédagogique, le choix entre la praxis et la poiesis s'impose clairement. L'éducation doit impérativement échapper au mythe de fabrication, elle doit se concevoir comme le mouvement par lequel des hommes permettent à leurs enfants d'habiter le monde et d'y décider de leur sort.

Réflexions... ou, comment penser l'enseignement comme un métier : son métier ?

Tout le monde s’accordera à dire que le métier d’enseigner n’est pas facile. L’entreprise éducative et culturelle envisagée sur autrui, nous oblige à réfléchir sur les modalités d’une telle opération. Les rôles de l’élève et de l’enseignant sont-ils déterminés à l’avance ? Quels pouvoirs, l’enseignant possède-t-il ? Est-il utile de former les enseignants ?… Autant de questions, qui m’amène à penser l’enseignement comme un vrai métier, requierant de vraies compétences.

Harmonie et Ecole de musique : des enjeux compatibles ?

Donner du sens à l'école de musique. Quelles valeurs et quels choix pour l'école de musique de demain ?

Tout enseignant est amené un jour ou l'autre à avoir une réflection sur les valeurs car elles fondent les choix qu'il doit faire. Ainsi, l'organisation de l'enseignement musical jusqu'aux contenus des cours dépendent des différentes conceptions, parfois implicites, qu'ont les professeurs de la musique, de l'enseignement...

Culte du geste - Culture des gestes

Le travail du geste instrumental suscite la prise en compte du corps et de l'esprit de l'instrumentiste, des données de la partition et des circonstances d'écriture, ainsi que de l'instrument. C'est pourquoi le geste peut être considéré sous plusieurs angles. Ce mémoire expose quelques théories d'apprentissage gestuel qui semblent se positionner soit pour un culte du geste, soit pour une culture de gestes : le point sur les considérations du jeu instrumental aujourd'hui...

L'enseignement du jazz à la batterie : le batteur et la structure musicale

L'enseignement de la batterie de jazz est le plus souvent est centré sur l' acquisition de compétences techniques qui relèvent du corps. Les méthodes visant à modeler le corps pour lui faire acquérir une compétence précises sont très au point. Cependant ce qui fait la spécificité du jazz par rapport à d'autres types de musiques à la batterie, c'est sa dimension improvisée. L' improvisation dans le jazz est très structurée. Ce n'est donc pas une activité strictement physique. La dimension psychologique est fondamentale dans l'improvisation : il faut pouvoir jouer quelque chose qui ait du sens par rapport à ce que jouent les autres, et par rapport au morceau qui est joué. Nous avons donc examiné les savoir-faire, à acquérir autres que physiques: conscience des structures; faculté de comprendre ce que fait le soliste qu'on accompagne; relation aux autres membres de la rythmiques; conception de l'accompagnement; attitude dans l'improvisation; bref, intelligence musicale comme faculté de donner du sens à ce qui est joué en temps réel et aptitude à réagir de manière adéquate. Pour celà nous avons commencé par analyser le maigre contenu des rares méthodes existantes traitant brièvement de ce sujet. Nous avons ensuite tenté de recenser les différents savoir-faire principaux nécessaires à un batteur de jazz, à travers une analyse d'enregistrements de groupes fondamentaux de l'histoire du jazz. Nous avons enfin interrogé des enseignants de jazz batteurs et non batteurs pour savoir quels étaient leur conception à ce sujet et comment ils s'y prenaient pour l'enseigner. Nous exposons en conclusion une synthèse des résultats principaux de notre recherche pour ceux qui n'auraient pas le courage de tout lire.

De l'apprenti instrumentiste au musicien. L'apprentissage instrumental : une finalité ou un moyen ?

L'écrit et l'oral dans les situations d'apprentissage musical

Quelle place occupe réellement l'oralité dans les situations d'apprentissage partant de supports écrits ? Comment redonner du sens à l'écrit et à l'oral en les utilisant dans des cadres didactiques variés ?

La partition dans l'apprentissage musical de l'élève

La musique que l’on apprend dans les écoles de musique ou dans les conservatoires est une musique essentiellement écrite, son apprentissage se fait à l’aide de partitions. Quel est le rôle de la partition au sein d’un cours d’instrument ? Peut-on dire que l’élève est autonome dans son apprentissage de la musique ?

La justesse : son apprentissage dans le domaine des cordes

La formation musicale : trop théorique ?

Analyse des méthodes d'enseignement de la formation musicale, ainsi que des savoirs enseignés et des savoirs appris, menant à une réflexion didactique, vers une "théorisation" de cette discipline.

Pages