L'offre de formation professionnelle continue

Chaque génération, sans doute, se croit voué à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde se défasse. Albert Camus, 1957

Si Albert Camus savait que sa génération ne pourrait pas « refaire le monde », la nôtre constate qu’elle vit désormais dans un monde qui pourrait bien se défaire par son action : c’est l’anthropocène.
L’enseignement artistique, dans toute la diversité de ses missions, peut aujourd’hui s’affirmer comme une composante essentielle d’un « mieux vivre ensemble » pour les nouvelles générations, plus indispensable que jamais pour empêcher que « le monde se défasse ». Par delà les deux velléités, symétriquement illusoires, de refaire le monde, ou de le conserver à l’image d’un imaginaire « c’était mieux avant », c’est en œuvrant au présent, pleinement inscrit dans le mouvement de son temps, sans en subir ni en relayer les dérives, qu’il y pourra y contribuer.

 

 
Jacques Moreau,
Directeur du Cefedem Auvergne Rhône-Alpes
Philippe Cholat,
Responsable de la Formation professionnelle continue